BANK OF AFRICA - Ressource N° #14 INFRASTRUCTURES

OUR CONTINENT,
OUR FUTURE

Infrastructures en Afrique : un besoin immense, une aubaine pour les investisseurs

En Afrique, le manque d’infrastructures constitue un grand frein à l’émergence.  Les besoins sont considérables en particulier dans les secteurs tels que l’énergie, l’eau ou encore les technologies de l’information et de la communication. Les besoins de l’Afrique en infrastructures pour les vingt prochaines années sont évalués à environ 1000 milliards de dollars par an.

Un rapport de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement indique qu’entre 2006 et 2011, l’Afrique a enregistré le taux le plus élevé de rendement des investissements directs étrangers, soit 14 %.

Divers facteurs rendent les perspectives de rentabilité de l’Afrique prometteuses et font qu’il est impératif pour les entreprises européennes, nord-américaines, asiatiques et latino-américaines d’investir sur le continent et de contribuer ainsi à son progrès socioéconomique.

BANK OF AFRICA est devenue en 2015 l’unique banque à offrir un crédit avec une prime d’investissement pour les industriels. En effet, elle a mis en place plusieurs mécanismes de financement des projets industriels au profit de ses clients, parmi eux le financement clé en main pour les industries, le secteur tertiaire ou encore les sociétés de production d’énergie renouvelable désirant s’équiper ou encore investir dans la réalisation de projets d’investissements dans l’efficacité énergétique et les énergies vertes. L’offre de la banque englobe le financement et l’accompagnement technique.